Dernières publications : 
Programmes multidimensionnels de visites à domicile : aider les aînés à vieillir chez eux

Un projet de soins à domicile profite aux aînés malades du Québec

Au Québec, un projet de soins de santé unique dans le cadre duquel des infirmières visitent quotidiennement des aînés malades à leur domicile porte ses fruits : parmi les patients ayant participé au projet, deux sur trois ont pu éviter les hospitalisations d’urgence inutiles.

À ce jour, 700 patients ont profité de ce programme lancé il y a deux ans dans l’arrondissement résidentiel de Verdun par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) pour le centre-sud de Montréal.

Deux infirmières qui travaillaient auparavant au sein de services d’urgence en milieu hospitalier visitent des patients qui ont un besoin urgent de soins, aidées en cela par plusieurs médecins exerçant diverses spécialités. Le projet vise principalement les gens de 65 ans et plus qui souffrent de pathologies multiples, ce qui comprend la perte de mobilité, le diabète, les problèmes cardiaques et la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

Les infirmières voient généralement de deux à cinq patients par jour et ne transfèrent que les cas les plus graves vers les services d’urgence en milieu hospitalier.

C’est là une solution simple et efficace aux pressions chroniques exercées sur les ressources limitées des hôpitaux. L’ampleur de l’épidémie de grippe de cet hiver a exacerbé les pénuries de lits d’hôpitaux. En outre, les patients âgés souffrant de problèmes de santé multiples et complexes risquent de contracter des infections comme la grippe en milieu hospitalier. Lorsque c’est possible, ils sont mieux servis dans le confort, le sentiment de familiarité et la relative sécurité de leur foyer, par du personnel formé pour fournir des soins actifs à domicile.

Chez les patients qui participent au programme, on observe une diminution des visites aux services d’urgence, des infections et des examens inutiles. Le risque qu’ils encourent de contracter la grippe ou d’autres infections potentiellement graves a chuté radicalement. Ce ne sont pas seulement les patients qui bénéficient de ce programme; les économies de coûts qu’il engendre pour le système de santé sont également considérables.

L’Association médicale canadienne a demandé au gouvernement fédéral d’élaborer des lignes directrices claires en ce qui a trait aux 6 milliards de dollars qui seront alloués aux provinces et aux territoires au cours des dix prochaines années pour la prestation de soins à domicile. 

La création de programmes permettant aux aînés de recevoir des soins chez eux, de même que le soutien offert aux aidants naturels prenant soin d’aînés, augmente la possibilité pour les aînés de demeurer dans leur foyer. Les avantages économiques et sociaux de ces programmes sont difficiles à quantifier, mais l’introduction de soins à domicile comme ceux de Verdun dans d’autres collectivités canadiennes représenterait un progrès nécessaire pour répondre aux besoins de plus en plus complexes d’un nombre croissant d’aînés.

L’initiative de Verdun sera présentée dans le cadre de la conférence francophone sur les soins de santé qui aura lieu au mois de juin en France, à titre d’exemple d’un bon investissement pour répondre aux besoins d’une population vieillissante.

Classé dans :
Quoi lire ensuite :

Catégories

Consultez des articles et de nouvelles mises à jour sur de nombreux sujets dans diverses catégories. Utilisez les boutons ci-dessous pour voir une publication en particulier.
Toutes les publications