Dernières publications : 
L’avenir des soins virtuels : un soutien à domicile pour les aînés

Une nouvelle Allocation canadienne pour aînés et proches aidants d’aînés s’impose pour aider ceux-ci à faire face à la hausse des dépenses de santé

Une nouvelle étude révèle que la couverture totale des soins à domicile et des soins de longue durée par le secteur privé au Canada passera vraisemblablement de 9,6 milliards de dollars en 2018 à 23,5 milliards en 2035. Ces coûts ne sont pas couverts par notre système de santé et représentent un lourd fardeau financier pour les aînés canadiens, leur famille et leurs proches aidants.

L’étude intitulée Mesures pour offrir un meilleur soutien aux aînés et à leurs proches aidants du Conference Board du Canada confirme en effet que les aînés et leurs proches aidants doivent assumer des dépenses personnelles associées aux soins de santé estimées à 5 800 $ par année en moyenne. Or, on prévoit que le rythme de croissance de ces dépenses personnelles dépassera de beaucoup celui du revenu disponible des ménages. Bien qu’il existe des crédits d’impôt fédéraux pour frais médicaux et pour aidant naturel, l’étude fait remarquer qu’ils sont en grande partie inefficaces pour alléger le fardeau financier des aînés et de leurs familles. Ces crédits sont sous-utilisés et insuffisants : seulement 4,6 % des proches aidants reçoivent un soutien.

« Prendre soin des aînés coûte cher à de nombreuses familles canadiennes », a expliqué la Dre Gigi Osler, présidente de l’AMC. « Les programmes actuels sont inadéquats, et la situation ne fera qu’empirer à mesure que la population vieillit. Nous devons aborder ce problème et offrir le genre de soutien que les aînés et leurs familles méritent et dont ils ont désespérément besoin. »

L’étude a exploré deux options que le gouvernement fédéral devrait envisager pour mieux soutenir les aînés et les proches aidants :

  • La création de crédits d’impôt remboursables, qui augmenteraient le soutien du gouvernement fédéral aux aînés et à leurs proches aidants d’environ 538 millions de dollars en 2019. Cette mesure améliorerait le soutien aux personnes, mais ne réduirait pas substantiellement le fardeau financier des aînés et de leurs proches aidants, qui devront tout de même assumer des dépenses personnelles associées aux soins de santé de l’ordre de 7,3 milliards de dollars.
  • La création d’une nouvelle Allocation canadienne pour aînés et proches aidants d’aînés, qui offrirait un soutien financier direct aux aînés et aux proches aidants et augmenterait le remboursement fédéral des dépenses personnelles associées aux soins de santé à 11,8 milliards de dollars d’ici 2035.

« Comme les personnes de 65 ans et plus constitueront près du quart de notre population d’ici 2036, la demande de soins de santé augmentera en flèche, entraînant une pression accrue sur les familles à revenu moyen ou faible qui auront besoin de plus d’aide pour payer les soins prodigués à leurs êtres chers », a déclaré l’auteur de l’étude, Alan Arcand, directeur associé au Conference Board du Canada.

L’étude commandée par l’Association médicale canadienne montre que, bien que le gouvernement fédéral offre des crédits d’impôt pour soutenir les proches aidants et les aînés, ces crédits sont actuellement insuffisants pour faire face à la hausse des dépenses personnelles associées aux soins de santé que doivent assumer les aînés et leurs proches aidants, et que ces crédits sont largement sous-utilisés par les familles à revenu moyen ou faible qui ont le plus besoin de soutien.

Cliquez ici pour passer à l'action et demander à votre député une allocation canadienne pour aînés et proches aidants.
Classé dans :
Quoi lire ensuite :

Catégories

Consultez des articles et de nouvelles mises à jour sur de nombreux sujets dans diverses catégories. Utilisez les boutons ci-dessous pour voir une publication en particulier.
Toutes les publications