Dernières publications : 
Votre maison est-elle prête à vieillir avec vous?

Rétrospective de l’année 2017

En cette année où le Canada a franchi un jalon démographique, les sympathisants canadiens de l’amélioration des soins aux aînés ont fait entendre leur voix haut et fort. Ensemble, ces événements ont fait de 2017 une année mémorable.

En mai, Statistique Canada a annoncé que les aînés sont maintenant plus nombreux que les enfants au pays pour la première fois. Selon les résultats du recensement, il y avait 5,9 millions d’aînés au Canada en 2016, comparativement à 5,8 millions de Canadiens de moins de 15 ans. Qui plus est, le recensement a montré une augmentation de 19,4 % du nombre de personnes de 85 ans et plus.

Voilà pourquoi, tout au long de l’année, les soins aux aînés ont été au nombre des dossiers prioritaires que l’Association médicale canadienne (AMC) a défendus devant le gouvernement et le besoin de meilleurs soins pour les Canadiens âgés a reçu l’appui généralisé des sympathisants de la campagne Exigeons un plan. Ces derniers ont envoyé 77 773 lettres en réponse à l’accord sur la santé entre le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux et à l’appel en faveur d’une stratégie nationale pour les aînés. Chaque député fédéral a reçu au moins une lettre.

Une bonne partie de l’élan, en 2017, a été issue d’une motion présentée au Parlement par le député libéral Marc Serré le 24 février réclamant officiellement une stratégie pour les aînés. La motion, adoptée par la Chambre des communes, a mené à la réalisation d’une étude spéciale par le Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées.

À l’automne, le président de l’AMC, le Dr Laurent Marcoux, a présenté quinze recommandations à ce même Comité permanent sur des sujets allant de l’amélioration de la sécurité du revenu jusqu’à la création de collectivités plus accueillantes pour les aînés.

L’AMC s’est aussi exprimée ouvertement après la publication du budget fédéral le 22 mars. L’organisation a réagi en déplorant que le gouvernement n’ait prévu dans le budget aucun montant pour une stratégie nationale sur les aînés.

Dans les semaines qui ont précédé le budget fédéral suivant, le Dr Marcoux a témoigné devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes. Dans son exposé, il a insisté sur les défis posés par la croissance sans précédent du nombre d’aînés au Canada et a recommandé d’offrir davantage de services de soins de relève ainsi qu’un soutien supplémentaire aux aidants naturels, et d’accroître la capacité de soins de longue durée pour les Canadiens âgés et stables sur le plan médical.

Pour ce qui est de 2018, il est clair que ceux qui sont en faveur d’un plan réaliste, à long terme et bien financé pour les aînés canadiens devront encore faire entendre leur voix. Ici, sur ExigeonsUnPlan.ca, nous continuerons de vous indiquer la voie à suivre et de vous informer de nos progrès.

Classé dans :
Quoi lire ensuite :

Catégories

Consultez des articles et de nouvelles mises à jour sur de nombreux sujets dans diverses catégories. Utilisez les boutons ci-dessous pour voir une publication en particulier.
Toutes les publications