Dernières publications : 
Les grands-parents canadiens : plus âgés, plus multiculturels, et moins de petits-enfants à gâter

Prévenir les chutes cet automne (conférence End Falls this Fall)

Cet article est écrit en collaboration avec le Dr Eoghan O’Shea, médecin de famille auCampus Civic de l’Hôpital d’Ottawa. Il se passionne pour la question de la prévention des chutes et travaille avec les médecins résidents en médecine familiale. Tout au long du mois, le Dr O’Shea contribuera au contenu du site Exigeons un plan, à l’occasion du Mois de la prévention des chutes.

De nombreux facteurs peuvent influer sur le risque de chute. Quelles mesures pouvons-nous prendre pour réduire ce risque? Des réseaux provinciaux et locaux, des organisations et des particuliers se sont réunis lors de la conférence annuelle d’une journée sur la prévention des chutes (End Falls this Fall) tenue le 27 septembre 2018 à Orillia, en Ontario, pour discuter de l’importance de la prévention et échanger outils et connaissances afin de réduire le risque de chute dans la communauté.

Durant l’événement, des kinésiologues de l’Hôpital Toronto Western ont parlé de l’approche qu’ils utilisent pour découvrir la cause des chutes. En reproduisant les conditions et l’environnement de chute et en faisant des essais contrôlés dans lesquels des bénévoles portent un dispositif qui analyse, au moyen d’un logiciel intégré, ce qui leur arrivequand ils tombent, les professionnels peuvent évaluer des situations très précises et élaborer des stratégies de prévention efficaces[1].

La danse peut être une façon efficace d’améliorer l’équilibre et la coordination avec des impacts et un effort physique très faibles. Une conférencière a parlé des avantages cognitifs, fonctionnels et même comportementaux de la danse, qui peut aider les gens ayant des troubles moteurs (la maladie de Parkinson, par exemple) ou souffrant de douleurs chroniques, de démence au stade précoce ou de traumatisme craniocérébral. En outre, cette activité peut aider à lutter contre la solitude et l’isolement social lorsque pratiquée en groupe[2].

Le psychologue Ken Marek a parlé de l’isolement social, de la compréhension des différents types de personnalité et de sa propre personnalité ainsi que de la façon de communiquer efficacement avec les gens selon leur type de personnalité. Les travailleurs du milieu de la santé doivent bien seconnaître pour arriver à communiquer efficacement avec les individus vivant de l’isolement[3].

Les médicaments d’ordonnance et en vente libre peuvent avoir une influence considérable sur le risque de chute. Les personnes qui en consomment devraient en faire une revue régulière avec leur médecin afin de discuter de l’influence de la consommation de médicaments d’ordonnance, de suppléments, de vitamines et d’alcool sur le risque de chute. Souvent, les médecins dissuadent leurs patients de prendre des médicaments en vente libre qui aident à dormir. Il est également important de veiller à ce que les taux de vitamine D et de calcium suffisent pour assurer la santé et la solidité des os et réduire le risque de fracture et la fragilité[4].

Il existe un lien entre la perte auditive et le risque de chute, car les structures de l’oreille interne influencent l’équilibre et, par conséquent, la mobilité. La perte auditive et une mauvaise fonction vestibulaire peuvent augmenter le risque de chute. L’Institut de réadaptation de Toronto travaille avec des simulateurs en laboratoire afin d’étudier comment la perte auditive peut alourdir la « charge » cognitive et comment la perte auditive et les chutes touchent les gens souffrant de certaines formes de démence[5].


[1] Al Salmoni. It takes a village to prevent a fall. Présentation à la 11e conférence annuelle sur la prévention des chutes : End Falls This Fall, 27 septembre 2018.

[2] Miriam Goldberger. What dance can do. Présentation à la 11e conférence annuelle sur la prévention des chutes : End Falls This Fall, 27 septembre 2018.

[3] Ken Marek. Social isolation: a personality study. Présentation à la 11e conférence annuelle sur la prévention des chutes : End Falls This Fall, 27 septembre 2018.

[4] Amanda Gardhouse. Falls and pharmacology. Présentation à la 11e conférence annuelle sur la prévention des chutes : End Falls This Fall, 27 septembre 2018.

[5] Jennifer Campos. Interactions between hearing loss, and mobility during realistic,everyday challenges. Présentation à la 11e conférence annuelle sur la prévention des chutes : End Falls This Fall, 27 septembre 2018.

 

Classé dans :
Quoi lire ensuite :

Catégories

Consultez des articles et de nouvelles mises à jour sur de nombreux sujets dans diverses catégories. Utilisez les boutons ci-dessous pour voir une publication en particulier.
Toutes les publications