Dernières publications : 
Votre maison est-elle prête à vieillir avec vous?

Pour les aînés de Winnipeg, l’année dernière fut une année de changements

Au début de 2017, l’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) était aux prises avec un problème courant en milieu urbain, partout au Canada : 78 des lits d’hôpitaux de la ville étaient occupés par des gens attendant qu’une place se libère dans un établissement de soins infirmiers.

Toute la chaîne de prestation de services s’en est trouvée perturbée, ce qui a entraîné des résultats prévisibles. Les personnes nouvellement admises aux services d’urgence et aux centres de soins d’urgence de la ville devaient attendre en moyenne 1,8 heure avant d’être vues par un médecin. Des patients qui devaient subir des interventions chirurgicales non urgentes ou d’autres interventions ont vu leur rendez-vous reporté.

Douze mois plus tard, la situation était fort différente. Dans les hôpitaux de Winnipeg, seuls neuf aînés occupaient un lit de soins actifs en attendant leur transfert vers un établissement de soins de longue durée. Le temps d’attente aux services d’urgence n’était plus que d’une heure et demie et les hôpitaux de la ville ont pu gérer efficacement la virulente épidémie de grippe qui a sévi.

Si la demande de lits en soins actifs a chuté de 88 %, c’est grâce aux efforts soutenus visant à accroître les ressources pour aider les patients âgés à faire la transition vers des soins à domicile. Plusieurs changements ont été apportés : 65 nouveaux lits de transition ont été créés dans le but de permettre aux patients de vivre de façon autonome avec un soutien de soins à domicile, une nouvelle initiative visant à répartir rapidement du personnel infirmier pour prendre soin des patients aux prises avec des problèmes médicaux complexes a été mise en place, et un changement d’attitude a pu être observé parmi les dirigeants de la santé publique, qui ont adhéré à la philosophie du programme « chez soi avant tout » axé sur les soins à domicile pour les patients âgés et leur famille.

Dans l’ensemble, l’ORSW a adopté une approche holistique qui, plutôt que de se concentrer sur les circonstances propres à chaque hôpital, met l’accent sur l’amélioration de la capacité du système dans son intégralité.

Les résultats étonnants semblent donner plus de poids à la recommandation de l’AMC exhortant le gouvernement fédéral à convoquer une étude sur l’utilisation appropriée des soins actifs et d’examiner des façons d’atténuer l’utilisation indue des soins actifs pour les personnes âgées et de fournir de l’aide aux aidants naturels.

Classé dans :
Quoi lire ensuite :

Catégories

Consultez des articles et de nouvelles mises à jour sur de nombreux sujets dans diverses catégories. Utilisez les boutons ci-dessous pour voir une publication en particulier.
Toutes les publications