Dernières publications : 
L’avenir des soins virtuels : un soutien à domicile pour les aînés

Les aînés comptent parmi les bénévoles les plus actifs au Canada

Plus tôt cette année, Exigeons un plan a attiré l’attention sur un rapport de Statistique Canada publié en février 2019, qui montre que les aînés canadiens sont parmi les donateurs les plus généreux au pays : leur don moyen est le plus élevé de tous les groupes d’âge. Et il semblerait qu’ils font preuve d’autant de générosité quand il est question d’offrir de leur temps.  

Les aînés aiment donner au suivant. Il peut être plus difficile de se sentir utile en vieillissant. La retraite, la réduction de la taille de leur espace de vie, la diminution de l’autonomie financière et physique ne sont que quelques exemples des changements auxquels doivent s’adapter les personnes âgées, et qui peuvent affecter le sentiment d’utilité et l’identité d’une personne. Le bénévolat offre aux aînés un moyen de maintenir leur estime et leur sentiment d’utilité dans la vie. Un nombre record d’aînés canadiens font du bénévolat et offrent des dons importants à des organismes de bienfaisance, et par le fait même, restent engagés auprès de leurs communautés.

Revera est une entreprise canadienne qui possède des maisons de retraite et des établissements de soins pour aînés un peu partout au pays. L’entreprise publie aussi des rapports traitant de différents thèmes liés au vieillissement. Cette année, son rapport portait sur le sentiment d’utilité [en anglais]. Il a révélé que neuf aînés canadiens sur dix soutiennent des organismes de bienfaisance ou des causes qui leur tiennent à cœur. Certains font du bénévolat auprès de groupes religieux ou d’organismes de santé, d’autres participent à des conseils, et d’autres encore saisissent les occasions de faire entendre leur voix pour représenter les aînés.

Violette Hiebert, directrice générale de St. Lawrence Place, une communauté de Revera, a récemment confié [en anglais] à un journal local de Kingston : « Ce sont des gens qui ont vu tellement de changements dans leur vie. Nous devons reconnaître qu’ils ont vécu beaucoup plus de choses que nous, et nous devons leur offrir un environnement où ils seront en mesure de s’épanouir et de continuer à donner un sens à leur vie, même à un âge avancé. »

Les aînés canadiens ont été témoins de nombreux événements durant leur vie; ils se trouvent donc dans une position unique pour entraîner des changements importants pour l’avenir. Le rapport de Revera met de l’avant le fait que les expériences de vie des aînés font d’eux des « acteurs de grands changements » dans la société. Les aînés désirent contribuer à offrir un monde meilleur aux générations futures. Comme le souligne Violette Hiebert, « nous avons beaucoup à apprendre d’eux. […] Que peuvent-ils nous apprendre sur la réalité vécue lorsqu’ils étaient plus jeunes? À quoi ressemble leur vie aujourd’hui? La vie ne se termine pas lorsqu’on passe les 65 ans ».

Pour lire le rapport complet de Revera sur le sentiment d’utilité chez les aînés, cliquez ici.

Classé dans :
Quoi lire ensuite :

Catégories

Consultez des articles et de nouvelles mises à jour sur de nombreux sujets dans diverses catégories. Utilisez les boutons ci-dessous pour voir une publication en particulier.
Toutes les publications