Dernières publications : 
Oyez, oyez! La perte auditive chez les aînés

En Colombie-Britannique, des plans sont en cours pour un Village de la diversité qui offrira des soins à une communauté multiculturelle vieillissante

À Surrey, en Colombie-Britannique, des plans sont en cours pour construire un établissement de soins de longue durée afin de desservir les membres d’une communauté multiculturelle vieillissante qui ne peuvent prendre soin d’eux-mêmes. Selon un article publié dans un journal local, l’objectif est de fournir des services culturellement adaptés.

C’est l’organisme à but non lucratif PICS (Progressive Intercultural Community Services Society) qui est à l’origine du projet « Village de la diversité ».On entretient la vision d’un établissement de soins de longue durée capable d’offrir des soins médicaux et de l’aide aux activités de la vie courante, comme le font les établissements standard; ce qui rend ce projet unique est le fait que les résidents pourront bénéficier de services adaptés aux plans culturel, religieux et alimentaire.

Inderjeet Hundal, administrateur de la société PICS affirmait à un autre journal de la Colombie-Britannique avoir constaté que beaucoup de personnes âgées décèdent peu après avoir quitté une résidence-services et selon lui, l’isolement est en cause : « Ils survivent à peine trois ou quatre mois… Ils ne parlent pas la langue, ils sont incapables d’obtenir la nourriture à laquelle ils sont habitués et se sentent isolés. »

Le Village de la diversité est le plus récent projet de la société PICS. Cette dernière gère déjà une demi-douzaine d’autres programmes ici et là dans la province, qui ont tous pour but une meilleure compréhension et une plus grande inclusion interculturelles.

Saroj Sood, résidente d’un autre village pour aînés de la Société PICS, n’a que de bonnes choses à dire au sujet de l’accent qu’on y place sur la culture et l’inclusion. Elle a relaté l’expérience d’un ami et sa difficulté à faire la transition vers un établissement de soins de longue durée : « il ne pouvait parler à personne. Et il pleurait en voyant la nourriture qu’on lui servait. Il était si agité… Quand on arrive à la fin de la vie, on veut être confortable. C’est un droit humain fondamental, auquel on ne répond pas en raison de barrières linguistiques, de nourriture inhabituelle, et d’absence d’interaction sociale. Quel genre de vie est-ce cela? Chaque fois que j’allais le voir, je pleurais. » Mme Sood apprécie le respect de la diversité dont fait preuve la société PICS.« Nous sommes ensemble pour manger, discuter, faire de l’exercice, tout. Et nous avons nos programmes. Les Punjabis et les Fidjiens se réunissent et chantent. Nous méditons aussi. Les Ismaéliens ont aussi leur propre programme… Ce qu’il y a de plus magnifique à propos de cette résidence-services, c’est que nous venons d’une foule de pays et nous arborons une foule de couleurs, mais nous sommes tous unis. »

Une collecte de fonds pour le Village de la diversité de la société PICS à Surrey doit avoir lieu en octobre. L’un des objectifs de ces villages est d’alléger le fardeau imposé au système de santé par l’hospitalisation évitable des personnes âgées dans des établissements de soins aigus uniquement parce qu’elles n’ont nulle part où aller. Selon le site Web de la Société, « l’hôpital Memorial de Surrey héberge actuellement 150 résidents sud-asiatiques âgés. Quand la résidence sera construite, elle contribuera à réduire la sur population de l’hôpital et permettra au gouvernement d’économiser au moins 1 000 $ par jour, par résident âgé. »

Quoi lire ensuite :

Catégories

Consultez des articles et de nouvelles mises à jour sur de nombreux sujets dans diverses catégories. Utilisez les boutons ci-dessous pour voir une publication en particulier.
Toutes les publications