Dernières publications : 
Les grands-parents canadiens : plus âgés, plus multiculturels, et moins de petits-enfants à gâter

CISA : pour lutter contre la solitude et l’isolement des aînés au Canada

Lancée en 2015, la campagne CISA (Contrez l’isolement social des aînés) a pour mission d’aider les Canadiens de tous les âges et de toutes les régions à prendre davantage conscience de l’impact que peuvent avoir sur les aînés la solitude et l’isolement social. Il s’agit aussi d’une invitation à s’impliquer pour contribuer à régler le problème. CISA est une campagne nationale qui vise à partager l’information et à encourager les interventions concrètes partout au pays.

La solitude est un état de nature subjective : la personne éprouve un sentiment désagréable de manque ou de perte de liens sociaux, qui survient lorsqu’il existe un décalage entre la quantité et la qualité des relations sociales que nous avons et que nous voulons.

Le site Web de CISA propose une définition de la solitude et de l’isolement. La solitude est un état de nature subjective : la personne éprouve un sentiment désagréable de manque ou de perte de liens sociaux, qui survient lorsqu’il existe un décalage entre la quantité et la qualité des relations sociales que nous avons et que nous voulons. La solitude est liée à l’isolement social, mais ce n’est pas la même chose. L’isolement est un état objectif : on peut,par exemple, compter le nombre de contacts d’une personne. Une façon de décrire cette distinction est de rappeler que l’on peut se sentir seul dans une salle bondée sans être socialement isolé pour autant.

Les aînéssont vulnérables à l’isolement social s’ils reçoivent une aide limitée pour les activités courantes, n’ont pas de soutien affectif, ont des occasions réduites d’activités de loisirs ou vivent seuls. Les aînés connaissent aussi un taux d’exclusion sociale plus élevé s’ils vivent en milieu urbain, n’ont pas de conjoint ou partenaire ou l’ont perdu, sont limités dans leurs activités en raison de leur santé ou ont un niveau de scolarité inférieur. Parmi les autres facteurs qui contribuent à l’isolement social et à la solitude, mentionnons le handicap, le manque d’accès au transport, la faible estime de soi et le rétrécissement des réseaux sociaux.

Enencourageant les organisations à travailler ensemble, CISA espère susciter une réaction en chaîne où les groupes et les individus s’engageront à unir leurs efforts pour mettre fin à la solitude et à l’isolement chez les aînés et à recruter d’autres groupes et personnes pour atteindre cet objectif.

CISA insiste sur un environnement d’apprentissage mutuel. Les personnes et les organisations qui luttent contre l’isolement et la solitude chez les aînés sont invitées à faire connaître leur travail et leurs expériences. L’information fournie par les participants est ensuite affichée sur le site Web de CISA.

L’objectif collectif de CISA est de réduire le nombre d’aînés seuls et isolés en augmentant leur accès aux services et aux activités. Une intervention précoce est essentielle : les personnes qui reçoivent de l’aide dès les premiers signes d’isolement sont moins susceptibles de voir leur situation empirer. CISA est une passionnée de la sensibilisation, car elle croit que plus le public est renseigné au sujet du problème de l’isolement des aînés, plus il est probable que tous se rassembleront pour apporter leur aide. Si les collectivités s’unissent,elles peuvent élaborer des initiatives efficaces pour aider les aînés de leur région.

Pour obtenirplus de renseignements au sujet de la campagne CISA, de sa vision et de sesobjectifs, cliquez ici.

Pourparticiper, cliquez ici.

Classé dans :
Quoi lire ensuite :

Catégories

Consultez des articles et de nouvelles mises à jour sur de nombreux sujets dans diverses catégories. Utilisez les boutons ci-dessous pour voir une publication en particulier.
Toutes les publications