Tweet #SoinsAuxAînés.

Une occasion positive de réclamer de meilleurs soins pour les aînés.

Dr._Avery_Senate_1.jpg

Le Dr Granger Avery, président de l’AMC, et M. Owen Adams, conseiller stratégique principal à l’AMC, ont témoigné le 1er mars devant le Comité sénatorial permanent des finances nationales, dans le cadre de son étude sur les incidences financières et considérations régionales du vieillissement démographique au pays.

L’AMC a été l’une des premières organisations à témoigner devant le comité. Le Dr Avery lui a présenté les recommandations de l’Association pour une stratégie nationale sur les aînés, qui ont suscité beaucoup d’intérêt chez les sénateurs. Le Dr Avery a déclaré que l’instauration de normes nationales pour les soins aux aînés pourrait imposer le changement et il a insisté sur l’importance de la collaboration dans une démarche de réforme des soins de santé.

La discussion subséquente a révélé le grand intérêt que les sénateurs portent à ce dossier : les membres du comité ont posé beaucoup de questions au Dr Avery et aux autres intervenants, cherchant notamment à savoir combien une stratégie pancanadienne sur les aînés coûterait au système de santé. Le Dr Avery a expliqué que souvent, les aînés sont hébergés sans raison à l’hôpital, ce qui non seulement est très coûteux pour le système, mais expose aussi inutilement ces personnes aux microbes et aux maladies des autres patients. Si l’on disposait d’un plus grand nombre de lits en soins de longue durée, les aînés pourraient toutefois recevoir des soins mieux adaptés pour une fraction du coût.

Dans l’ensemble, le témoignage devant le comité a procuré à l’AMC une occasion positive de réclamer de meilleurs soins pour les aînés.