Tweet #SoinsAuxAînés.

Un pas de plus vers une stratégie nationale sur la démence

Parliament_Hill.jpg

Le Comité de la santé de la Chambre des communes va étudier un projet de loi en détail cet automne.

 

Un ancien ministre du gouvernement Harper a présenté un projet de loi afin d’élaborer une stratégie nationale sur la démence, et il semble que cette mesure va être adoptée à la Chambre des communes cet automne.

Le projet de loi C-233, présenté par le député conservateur de Niagara Falls, Rob Nicholson, a passé l’étape de la deuxième lecture. Les députés de tous les partis ont discuté de ses points forts et de ses points faibles, et ont voté en faveur de la mesure juste avant que le Parlement interrompe ses travaux pour l’été en juin.

Quand le Parlement reprendra ses travaux à l’automne, la prochaine étape consistera à soumettre le projet de loi au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes, qui l’examinera en détail et déterminera si des changements sont nécessaires.

Le projet de loi, dont le titre officiel est la Loi relative à une stratégie nationale sur la maladie d’Alzheimer et d’autres démences, presse la ministre fédérale de la Santé de travailler avec les provinces et les territoires afin d’élaborer une stratégie visant à composer avec ces maladies chroniques.

Pendant le débat sur ce projet de loi à la Chambre des communes, le député conservateur a révélé qu’il a perdu son père en raison de complications dues à la maladie d’Alzheimer en 1997.

M. Nicholson propose qu’une stratégie nationale sur la démence prévoie plus d’investissements dans la recherche, une coordination avec des groupes internationaux de lutte contre la démence, une aide aux provinces et aux territoires pour la prévention, ainsi que des lignes directrices sur les diagnostics, les traitements et la qualité de vie.

De plus, le projet de loi demande à la ministre de la Santé de former un conseil consultatif d’environ 15 membres non rémunérés, qui se réunirait régulièrement et conseillerait la ministre. Deux ans après l’entrée en vigueur du projet de loi, la ministre serait tenue de présenter un rapport au Parlement sur l’efficacité de la stratégie nationale sur la démence.

Le projet de loi C-233, qui est appuyé par le député libéral Rob Oliphant, bénéficie du soutien du gouvernement, et il est fort probable qu’il soit accepté en troisième et dernière lecture, et ait finalement force de loi.

Ironiquement, le député Nicholson a voté contre un projet de loi sur une stratégie nationale sur la démence qui a été présenté l’année dernière par l’ancien député néo-démocrate Claude Gravelle. Ce projet de loi a finalement été rejeté par une voix, même s’il était soutenu par neuf députés conservateurs.

M. Nicholson a dit au Hill Times que le projet de loi de M. Gravelle était trop normatif, mais qu’il l’a incité à présenter sa propre vision d’une stratégie nationale sur la démence.