Tweet #SoinsAuxAînés.

Soins de santé et population vieillissante : Rencontre entre l’AMC, la SMNB, le premier ministre et de hauts fonctionnaires

Image_Fredericton_rv.jpg

Fredericton (N.-B.) – Que l’on considère l’événement comme un mini-sommet ou un accord des volontés impromptu, les personnes présentes à la table du bureau du premier ministre du Nouveau-Brunswick le 15 juin dernier avaient un objectif commun : améliorer les soins offerts à la population vieillissante de la province.

Le Dr Chris Simpson, ancien président de l’Association médicale canadienne (AMC), et Anthony Knight, chef de la direction de la Société médicale du Nouveau-Brunswick (SMNB), ont rencontré le premier ministre Brian Gallant et le ministre de la Santé Victor Boudreau. Étaient aussi présents Greg Byrne, premier secrétaire du premier ministre, Tom Maston, sous-ministre de la Santé, et Mark Wies, sous-ministre adjoint.

Le gouvernement fédéral souhaite négocier un nouvel accord sur la santé avec les provinces et les territoires d’ici l’année prochaine. Voilà pourquoi l’AMC et la SMNB estiment que c’est le moment ou jamais pour les médecins de faire valoir leur point de vue auprès de tous les ordres de gouvernement.

Le Dr Simpson a déclaré à ses interlocuteurs que l’AMC se réjouissait qu’à l’issue de leur rencontre annuelle du 16 mai, les premiers ministres des provinces de l’Atlantique aient exhorté Ottawa à calculer les versements au titre du Transfert canadien en matière de santé en fonction de l’âge de la population plutôt que du nombre d’habitants.

C’est dans la région de l’Atlantique que la moyenne d’âge est la plus élevée au pays.

« C’est une simple question d’équité, explique le Dr Simpson. Les provinces dont la population est plus âgée ont besoin de plus de fonds pour les soins de santé. »

Les soins de santé représentent 40 % des dépenses du gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Le premier ministre Gallant a indiqué que son gouvernement est reconnaissant des mesures prises par l’AMC pour promouvoir le paiement par Ottawa du Transfert canadien en matière de santé fondé sur des facteurs démographiques. Il s’est dit heureux de pouvoir compter sur ce soutien continu.

M. Knight a présenté une proposition de la SMNB consistant en la mise en place d’un système provincial centralisé de dossiers médicaux électroniques (DME) dirigé par des médecins. Un système du genre générerait des économies annuelles de six millions de dollars, en plus de se traduire par une amélioration de la qualité et de la coordination des soins aux aînés. La SMNB prône la mise en place d’un système infonuagique unique et intégré de DME pour l’ensemble de la province.

La SMNB cherche à conclure une entente qui l’habiliterait à exploiter un agent de mise en œuvre pour la prestation de soins à la famille à l’échelle de la province, provisoirement appelé Family Medicine New Brunswick [Médecine de famille Nouveau-Brunswick]. Le système de DME dirigé par des médecins serait la clé de voûte de cette initiative.

Les patients pourraient prendre rendez-vous en ligne et échanger des courriels sécurisés avec leur médecin, en plus de bénéficier d’une amélioration de la prise en charge et de la prévention des maladies chroniques.