Tweet #SoinsAuxAînés.

Poursuites judiciaires : Jane Philpott promet l’abolition des frais de santé

Jane Philpott, ministre fédérale de la Santé, promet de veiller à ce que les Canadiens aient accès au système de santé en fonction de leurs besoins, et non de leur capacité à payer.

Cette promesse faisait suite à la demande formulée par le NPD le 3 mai dernier à la Chambre des communes. Le parti exigeait que la ministre mette un frein aux coûts d’utilisation du système de santé en réponse à une requête québécoise déposée la veille en Cour fédérale par une coalition dirigée par un important groupe d’aînés.

Le Réseau FADOQ, qui réunit de multiples organisations représentant des travailleurs, des patients, des médecins et d’autres groupes, a déposé une requête demandant que le gouvernement du Québec abolisse les frais d’utilisation des soins en vertu de la Loi canadienne sur la santé, qui précise les conditions d’attribution du financement fédéral en santé aux provinces et aux territoires.

Dans un communiqué de presse, la FADOQ a demandé au gouvernement du Québec d’éliminer ces frais en renonçant à l’autorité qu’il s’était récemment conférée par l’adoption du projet de loi 20.

Brigitte Sansoucy, députée néo-démocrate de Saint-Hyacinthe–Bagot (Québec), a dénoncé le fait que sa province facture depuis des années des frais pour des services de santé, même si la Loi canadienne sur la santé l’interdit, déplorant qu’Ottawa n’ait jamais rien fait pour l’en empêcher.

« En ce moment, une large coalition regroupant notamment la FADOQ, l’AMQ (Association médicale du Québec) et la FIQ (la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec, qui regroupe divers syndicats d’infirmières) poursuit le gouvernement [du Québec] pour que celui-ci respecte la Loi canadienne sur la santé », a poursuivi Mme Sansoucy.

« Pourquoi la ministre ne fait-elle pas son travail, c’est-à-dire faire respecter la Loi canadienne sur la santé et mettre fin sans tarder à toute facturation de frais? », a demandé le porte-parole du NPD en matière de santé, Don Davies (Vancouver Kingsway, Colombie-Britannique).

La réponse de la ministre Philpott : « J’entends collaborer avec les provinces et territoires pour garantir un accès constant aux soins à tous les Canadiens. »