Tweet #SoinsAuxAînés.

L'Ontario investit 100 millions de dollars dans les soins à domicile

Female_African-American_Dr.jpg

L'Ontario injecte cette année 100 millions de dollars dans son réseau de soins à domicile et prévoit en même temps des services de relève pour les soignants débordés qui s’occupent de leurs proches atteints de maladies chroniques. 

Le ministre de la Santé Eric Hoskins a dit qu’une partie des fonds prévus, soit 20 millions de dollars, servirait à ajouter au système 600 000 heures supplémentaires de services de relève, pour ainsi offrir un répit aux personnes aidantes qui se donnent sans compter pour fournir des soins 24 heures par jour.

« Nous savons que ces personnes assurent la plus grande part du soutien pour les membres de leur famille et leurs proches », a dit le ministre dans son annonce du 19 juillet, à l’occasion de la visite d’un immeuble multilogements du centre-ville qui offre des services d’assistance.

Le reste de l’investissement, soit 80 millions de dollars, servira à fournir 350 000 heures de soins infirmiers supplémentaires et 1,3 million d’heures de plus en services de soutien personnel pour la vie quotidienne (aide pour l’habillement, pour le bain ou pour faire sa toilette, et aide au ménage).

Les groupes d’intervenants ont applaudi les améliorations, surtout en ce qui concerne les soins de relève.

« On entend parler de gens qui laissent leurs proches à l’urgence en déclarant "je n’en peux plus" », a dit Lisa Levin, présidente de la Ontario Caregiver Coalition (coalition des personnes soignantes), au Toronto Star.

Les familles qui ont besoin de services de relève ou de soins à domicile supplémentaires peuvent le demander à leur Centre local d’accès aux soins communautaires.

L’Ontario dépense 3 milliards de dollars par année pour les soins à domicile afin d’offrir une autre solution que les séjours à l’hôpital ou en soins de longue durée, qui sont plus coûteux. Près de 60 % des résidents qui reçoivent des soins à domicile sont des aînés.

Le ministre a aussi dit que la province mettait en place un groupe d’experts chargé d’étudier les niveaux de soins à domicile offerts dans les diverses régions de l’Ontario, dans le but d’assurer l’uniformité des services, une question qui préoccupait le vérificateur général de la province.