Tweet #SoinsAuxAînés.

Experts en la matière

La campagne Exigeons un plan a le plaisir de lancer la série Experts en la matière. Nous voulons ainsi vous mettre en contact avec des experts qui apportent des changements positifs pour les aînés, partout au Canada. Ils ont une vision progressiste et présentent des idées pour améliorer l’efficacité du système de santé et en réduire les coûts.

Oyez, oyez! La perte auditive chez les aînés : un enjeu de plus en plus important

CHIPS_LHolden_Pic_April_2017.jpg

Par Leslie Holden, audioprothésiste autorisée et certifiée au Manitoba et présidente de la Canadian Hearing Instrument Practitioners Society (CHIPS) ---

La perte auditive est l’un des problèmes de santé chroniques les plus répandus chez les Canadiens de plus de 65 ans, et sa prévalence augmente rapidement.

Pour en savoir plus

Mai est le Mois national de la santé visuelle

Laurel_Craib_OPTO_May_1.jpg

Par le Dr Barry Thienes ---

Mai est le Mois national de la santé visuelle et c’est une excellente occasion de regarder de près (pardonnez le jeu de mots) la santé oculaire. Il faut certes en profiter pour célébrer la santé oculaire, mais il importe aussi de parler des maladies oculaires. 

Pour en savoir plus

La prévention du mauvais traitement des aînés, c’est l’affaire de chacun

REV2_CNPEA_COL_Billingual.jpg

Par Raeann Rideout, coprésidente du RCPMTA ---


Les résultats de sondages récents indiquent que le mauvais traitement des aînés touche quelque 8,2 % des adultes âgés au Canada1. Étant donné toutefois qu’un incident sur cinq seulement est rapporté à une personne en mesure d’aider, ce taux est probablement beaucoup plus élevé. Cet écart signale qu’il faut mieux faire connaître le problème et y affecter plus de ressources d’aide.

Pour en savoir plus

Les relations intergénérationnelles font partie de la solution

Don_Rosenbaum_professional_headshots_2016-6.jpg

Au Canada, en ce 21e siècle, le fait que les aînés sont désormais plus nombreux que les jeunes de moins de 15 ans présente de nouveaux défis et exerce de nouvelles pressions, mais offre également de nouvelles possibilités. Comme beaucoup d’entre nous vivront 25 ans de plus que nos grands-parents – et des années actives en santé –, nous devons réfléchir et élargir les rôles des adultes retraités dans nos collectivités. Nous devons revoir nos programmes, nos priorités et nos établissements, non seulement pour fournir des services aux aînés, mais aussi pour exploiter l’immense potentiel que ces derniers ont à offrir. Dans leur quête de sens, d’engagement et d’occasions de faire part de leur expertise et de donner au suivant, les aînés ont beaucoup à donner. Le défi consiste à créer un cadre pour leur donner la possibilité de le faire.

Pour en savoir plus

Se focaliser sur le monde des spécialistes des soins oculaires : les ophtalmologistes

Photo_for_Dr._Rocha_article.jpg

Tout comme votre santé globale, votre santé visuelle exige un entretien régulier. Vous devez en l’occurrence vous soumettre à des examens de la vue auprès d’un professionnel de la santé des yeux et recevoir des soins de santé généraux adéquats. À partir de 65 ans, les soins des yeux prennent encore plus d’importance si vous voulez maintenir une bonne qualité de vie, en particulier pour les activités qui exigent une bonne vision comme conduire une automobile.

Pour en savoir plus

Placer les gens au cœur du système de santé

Putting_people_families_first.jpg

Placer les gens au cœur du système de santé
Par Paul Holyoke, Ph. D., directeur, Saint Elizabeth Research Centre, Markham (Ontario) --------

Les Canadiens souhaitent obtenir des soins de santé plus personnalisés et pouvoir se prononcer sur les soins qu’ils reçoivent. Plus la prestation de soins axés sur la personne et la famille, et la philosophie qui la sous-tend gagnent du terrain – y compris ici même au Canada –, plus on accumule des données probantes indiquant que ce type de soins améliore la qualité des soins, la satisfaction des patients, des familles et des fournisseurs, les résultats en matière de santé et la participation de la famille.

Pour en savoir plus

Il peut être difficile d’avoir accès aux soins dentaires

alyssa3.jpg

La santé buccale occupe malheureusement une place importante dans le paysage des soins de santé au Canada – pour des raisons de déficience. La recherche a démontré qu’il existe une association entre les maladies des gencives et certains problèmes de santé tels que le diabète, la pneumonie d’aspiration et les cardiopathies. Pourtant, la santé buccale ne reçoit pas l’attention qu’elle mérite, tant dans la formation des fournisseurs de soins que dans le régime canadien d’assurance maladie. Les investissements d’envergure limitée que font les gouvernements dans les soins dentaires ciblent pour la plupart les enfants de familles à faible revenu et les bénéficiaires de l’aide sociale. Il peut donc être difficile d’avoir accès aux soins dentaires, l’accès étant souvent tributaire d’une assurance liée à l’emploi ou de la capacité à payer de sa poche. 

Pour en savoir plus

L’amélioration des soins aux aînés améliorera les soins pour les Canadiens de tous âges

Molnar.picture.jpgLe 16e Bulletin national de l’Association médicale canadienne sur le système de santé au Canada, qui se base sur un sondage en ligne auprès de Canadiens d’âge adulte, souligne que l’amélioration et l’élargissement des soins aux aînés sont les conditions les plus importantes pour que le système de santé soit en mesure de répondre aux besoins futurs des Canadiens. Le Bulletin indique également qu’une stratégie sur la santé des aînés doit recevoir du financement en priorité dans le nouvel Accord sur la santé.

Pour en savoir plus

Les soins en résidence évoluent pour le bien des patients

Dr._explaining_Rx_to_older_patient.jpgAujourd’hui, il y a de quoi être optimiste en ce qui concerne les soins en résidence. Le secteur évolue et répond mieux aux besoins des personnes âgées de plus en plus fragiles en fin de vie. Cette évolution est la bienvenue puisque 30 % des aînés de 85 ans ou plus au Canada vivent en résidence ou foyer de soins. Ce secteur, bien qu’il perde proportionnellement du terrain à mesure de l’expansion des autres modèles de soins, comme le maintien à domicile ou le logement assisté, demeure le principal mode de soins pour ces personnes, dont les besoins complexes sont souvent associés à la démence.  

Pour en savoir plus

Une réflexion s’impose pour contrer la maltraitance

logo_aine_avise.png

Par Le Réseau FADOQ

Il est bien difficile pour une personne âgée de reconnaître qu’elle est victime de maltraitance lorsque le méfait est perpétré par un proche. Il est tout aussi difficile de s’avouer victime d’une escroquerie par téléphone de peur d’avoir l’air idiot. Et que dire de la crainte de représailles pour avoir dénoncé un mauvais traitement? 

Pour en savoir plus