Tweet #SoinsAuxAînés.

Aider les aînés à vieillir chez eux grâce aux nouvelles technologies

techsenior-featured-thumb-desktop-large-1.jpg

 

La plupart des gens vous diront que s’ils avaient le choix, ils préféreraient vieillir dans le confort de leur foyer. Grâce aux progrès technologiques, les aînés peuvent vivre chez eux plus longtemps tout en prenant soin de leur santé et en demeurant des membres actifs de leur communauté.

Nous voulons tous savoir nos proches en sécurité. Les préoccupations en matière de sécurité prennent donc énormément d’importance lorsque vient le temps de déterminer la capacité d’une personne à demeurer chez elle. Au Canada, de nombreuses solutions s’offrent à nous pour aider nos aînés à rester chez eux tout en les sachant en santé et en sécurité :

  • Systèmes de surveillance à domicile : Des capteurs sont disposés de manière stratégique partout dans la maison afin de détecter les fuites ou les inondations, de même que l’utilisation de certains meubles. Avec la permission des aînés, ces systèmes permettent aux aidants de surveiller leurs activités et de recevoir des alertes lorsque le système détecte des anomalies.

  • Systèmes personnels d’intervention d’urgence : Ces systèmes consistent en un bouton ou un système de détection automatique qui alerte les aidants et envoie de l’aide en cas de chute, d’urgence de santé, de braquage à domicile, d’incendie ou de départ inexpliqué de la maison. Certains systèmes personnels d’intervention d’urgence sont même offerts en version mobile que l’on peut apporter avec soi à l’extérieur de la maison pour avoir l’esprit tranquille pendant les déplacements.

  • Systèmes de localisation GPS : Ces systèmes peuvent contribuer au maintien de l’autonomie des Canadiens âgés tout en rassurant leurs proches. En effet, les personnes portant ce type de dispositif peuvent être localisées si elles manquent à l’appel.

 

Les aînés peuvent prendre en charge leur santé et leur bien-être en restant à la maison, sans aide supplémentaire, au moyen des dispositifs et des outils suivants :

  • Rappels de médication et piluliers : Ces dispositifs permettent de garantir que la bonne dose du bon médicament est prise au bon moment. Les aidants sont également avisés lorsqu’une dose n’a pas été prise. 

  • Systèmes de gestion de la santé : Ces systèmes peuvent assurer le suivi médical courant (p. ex., vérification du pouls et des battements du cœur, mesure de la glycémie, etc.), réduisant ainsi le nombre de visites requises au bureau du médecin.

  • Guides de nutrition et outils d’entraînement physique et cognitif : S’ils ont du mal à s’alimenter correctement, les aînés peuvent avoir recours à des guides de nutrition afin de maintenir une saine alimentation. Ces guides peuvent les aider à planifier les repas et à surveiller ce qu’ils devraient manger et à quel moment. Les outils d’entraînement physique peuvent encourager les aînés à demeurer actifs, tandis que les jeux d’entraînement cérébral favorisent l’activité du cerveau et l’entraînement cognitif.